L'institut - Stephen King

     Chronique littéraire - Fantastique



Aujourd’hui je vous présente un roman d’un auteur très connu et que j’affectionne particulièrement : le grand Stephen King. 


Titre :L’institut 
Auteur : Stephen King 

Genre : Roman fantastique 

599 pages en broché Albin Michel 



J'ai adoré ce livre : L'institut de Stephen King. Il raconte l’histoire d’un enfant-génie, Luke, qui va se retrouver enfermé dans un institut étrange.


L’institut m’a gentiment été prêté par quelqu’un qui connait mon adoration pour l’auteur. Je ne l’ai pas lu rapidement car j’avais d’autres lectures plus urgentes mais je n’ai pas oublié sa présence dans ma PAL pour autant. 

Je viens tout juste de terminer ce long roman, 600 pages en grand format tout de même, et je peux dire que, comme je m’y attendais, je l’ai adoré ! 

Il raconte l’histoire d’un enfant-génie, Luke Elis, qui va se retrouver enfermé dans un institut aux objectifs étranges et assez flous. Avec son intelligence hors norme et l’aide de certains camarades il va tenter de s’enfuir de cette "prison". 



    Les personnages :



Comme souvent avec Stephen King, les personnages sont assez nombreux. Mais comme les deux premières parties de L’institut sont consacrées à leur présentation, on ne se sent pas perdu. On connaît le passé de chacun et on comprend comment ils sont arrivés dans telle ou telle situation. J’ai fortement apprécié cela. 

 

Au niveau de mon ressenti, je me suis beaucoup attachée aux enfants prisonniers. Je pense que ma préférée a été Kalisha. Ce n’est pas celle qui a le rôle le plus important mais j’ai bien aimé son caractère et sa façon de réagir aux évènements. 

 

Tim, le veilleur de nuit de DuPray et ancien policier, m’a également beaucoup plu. Son passé le rend attendrissant et ses actions vers la fin des péripéties ne font que renforcer la sympathie à son égard. 

 

Les méchants de L’institut sont parfaitement construits :  ce sont des monstres sans états d’âme qu’on ne peut que détester. 




    L'intrigue :



Comme je vous l’ai dit juste au-dessus, l’intrigue met un peu de temps (ou de pages plutôt 😅) à se mettre en place. Cependant je n’ai pas eu d’impression de longueur comme dans Les miracles du bazar Namiya de Keigo Higashino qui donne envie de lire certains passages en diagonale. Là c’était plutôt de l’impatience de voir ce qui allait bien pouvoir se passer dans cet institut. 
 
Ensuite les péripéties s’enchaînent avec tout juste le bon rythme : d’abord assez lent puis de plus en plus rapidement. 
 
Je me suis vraiment sentie prise par le suspense. Je me suis demandée tout au long de ma lecture comment le jeune Luke allait s’en sortir, ce qu’il allait réellement faire ou encore ce qu’allait devenir tous ses amis. Je ne me suis jamais ennuyée. L’institut est vraiment un roman prenant, très difficile à fermer (attention à votre temps de sommeil, il peut être fortement diminué 😉) 



    Le dénouement :



Je n’ai qu’une chose à dire : à couper le souffle ! 
 
Avec Stephen King je m’attends toujours à une fin inattendue, souvent à base de « le héros meurt et les méchants perdurent » ou bien « le mec louche c’est en fait un gentil et les autres sont des méchants ». Et bien dans L’institut j’ai quand même été surprise par le dénouement. 
 
Il est assez long à arriver, on n’a la réponse à nos questions que vers la fin de l’avant dernière partie. Mais honnêtement je ne regrette absolument pas cette attente. La pression monte progressivement à travers deux points de vue différents et on est vraiment tenu en haleine jusqu’à la fin. 
 
La dernière partie est un court passage comme on en trouve souvent dans les romans fantastiques de M. King. Il n’est pas aussi ouvert qu’à l’accoutumé, mais laisse tout de même planer un petit doute sur l’avenir des personnages. 



    Conclusion :



L’institut est un très bon roman fantastique. On n’y retrouve pas les habituels longueurs des romans récents de Stephen King. Les personnages sont parfaitement présentés et leurs caractères très travaillés les rendent attachants. Les péripéties s’enchaînent et sont de plus en plus prenantes. Tout cela conduit à un dénouement surprenant que j’ai personnellement adoré.

 

En conclusion je ne peux que vous conseiller de lire L’institut de Stephen King. 



 

Si cet auteur vous plaît vous pouvez également lire mon article sur Sleeping beauties de Stephen et Owen King ou celui sur Dead Zone de Stephen King

Et pour retrouver d'autres chroniques littéraires, rendez-vous ici 😊

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La veuve des nuits de noces - Alexa Keas

L'ours et le Rossignol - Katherine Arden