L'ours et le Rossignol - Katherine Arden

    Chronique - Fantastique


Il y a quelque temps j'avais lu L'ours et le Rossignol dans le cadre du book-club organisé par le site Livraddict. J'avais vraiment apprécié cette expérience et ces échanges, je ne peux que vous conseiller de participer un jour à une lecture commune (si ce n'est pas déjà fait 😉 ). 

Le gentil Père-Noël m'a apporté la suite de la trilogie, j'en profite donc pour poster mon avis sur le premier tome, avant de me plonger dans la suite très très bientôt !


Titre :L'ours et le Rossignol
Auteur : Katherine Arden

Genres : Roman, fantastique, historique

362 pages aux éditions Denoël



L'ours et le rossignol de Katherine Arden est une réécriture de compte dans le contexte historique de la Russie médiévale. On y trouve donc du fantastique mais aussi un cadre historique réaliste et très présent.



Il s'agit d'une réécriture de conte dans le contexte de la Russie médiévale. On y trouve donc du fantastique mais aussi un cadre historique réaliste et très présent. C'était également le cas de ma dernière lecture : Kharikléa d'Alexandre Jacquel

Voici le résumé de L'ours et le Rossignol :

"Au plus froid de l’hiver, Vassia adore par-dessus tout écouter, avec ses frères et sa sœur, les contes de Dounia, la vieille servante. Et plus particulièrement celui de Gel, ou Morozko, le démon aux yeux bleus, le roi de l’hiver. Mais, pour Vassia, ces histoires sont bien plus que cela. En effet, elle est la seule de la fratrie à voir les esprits protecteurs de la maison, à entendre l’appel insistant des sombres forces nichées au plus profond de la forêt. Ce qui n’est pas du goût de la nouvelle femme de son père, dévote acharnée, bien décidée à éradiquer de son foyer les superstitions ancestrales."



    Les personnages :


La protagoniste de L'ours et le Rossignol est Vassia. Son personnage est très bien développé et elle est très intéressante. On la suit et on vit toutes ses émotions. Cela m'a permis de m'attacher à elle et de ressentir de la sympathie à son égard.

Ses frères apportent un plus à l'histoire mais ne sont pas les éléments centraux. Je ne me suis pas sentie aussi proche d'eux que de leur sœur Vassia.

En ce qui concerne la belle-mère, Anna, j'ai eu un peu de mal. Elle est difficile à cerner car on ne parle pas d’elle de manière assez régulière à mon avis. On comprend quel genre de personnage elle est mais j'aurais préféré qu'elle soit plus présente.

Pour Morozko j'ai eu un peu le même sentiment. Il n’est pas assez développé à mon goût. Son caractère m'a tout de même plu.



    L'intrigue :


Le déroulement de l’histoire est pour moi assez fluide, quelques longueurs mais je pense qu’elles sont utiles pour poser le cadre de l’histoire. Personnellement elles ne m'ont pas trop dérangée en tout cas.

J’ai trouvé que les rivalités historiques (réelles) pour le trône ont été bien exploitées. Elles ont été bien adaptées aux personnages de L'ours et le Rossignol

Seul un élément m’a un peu dérangé : le joyau. En effet son rôle dans l’avenir de Vassia m’a intrigué et je voulais tout savoir à son sujet, mais on n’a pas vraiment eu de réponse. L'objet est souvent évoqué mais je ne lui ai pas trouvé de réelle utilité.

Une petite critique que je pourrais faire est une légère inégalité dans la qualité de l’écriture, surtout entre les premiers chapitres : j’ai eu l’impression que certains étaient beaucoup plus travaillés que d’autres. Au fil des pages cela s’est harmonisé et ne m'a pas marquée ensuite.


    Le dénouement :


Je ne peux pas dire grand-chose sans divulguer des éléments importants de l'histoire. Je vais donc me contenter de cette petite phrase :

J’ai trouvé le dénouement de L'ours et le Rossignol très intéressant, mais il aurait pu être amélioré et surtout plus développé. La fin est assez rapide, j'aurai préféré plus de détails lors de certains faits pour mieux comprendre et clore cette histoire basée sur un folklore.

Sinon globalement la fin se suffit à elle-même, on n’a pas besoin de lire la suite pour comprendre (ce qui ne m'empêchera évidemment pas de le faire 😉 )



    Conclusion :


Petit coup de cœur pour ce roman ! 

Comme je suis passionnée par la culture russe, je n’ai pu qu’apprécier cette réécriture de conte. J’ai beaucoup aimé l’immersion dans cette culture et dans l’histoire de la Russie. 

Je trouve le style de l’autrice très agréable, fluide sans être trop simple. L'intrigue est parfaitement menée même si j'aurais apprécié plus de détails sur certains personnages et surtout sur le dénouement.



L'autrice a sorti deux autres romans avec les mêmes personnages : La fille dans la tour et L'hiver de la sorcière. Je vous conseille la lecture du deuxième après L'ours et le rossignol car je l'ai adoré. Vous pouvez lire ma chronique en cliquant juste ici.

Si vous appréciez ce style de lecture, je vous conseille également Légende indienne de Rubenia Timmerman.
Vous pouvez également retrouver toutes mes autres chroniques ici.


Je profite de cette chronique pour vous souhaitez à toutes et tous une belle année 2022 🎉

A bientôt



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La veuve des nuits de noces - Alexa Keas

L'institut - Stephen King